Formation LMD

Master Economie appliquée parcours Economie de la santé

Nature :
Formation diplômante
Diplôme national
Type de diplôme :
Master
Durée des études :
2 ans
Année post-bac de sortie :
Bac + 5
Niveau de sortie :
Niveau I
Lieu(x) de formation :
Créteil - Campus mail des Mèches
Accessible en :
  • Formation initiale
  • Formation continue

Capacité d'accueil

25

Objectifs

Le parcours Economie de la santé prépare à l’expertise économique du secteur de la santé en développant des compétences fortes en techniques quantitatives. Il mobilise l’économétrie afin de pouvoir produire des études empiriques dans le domaine de la santé.
Cette formation originale constitue un parcours attractif et qualifiant qui conjugue : 
> Des compétences en économie générale et en économie de la santé ; 
> Des compétences spécifiques en évaluation médico-économique et en santé publique (en 
associant les collègues de l’UFR de Médecine) ; 
> Des compétences élevées en économétrie et techniques quantitatives ; 
> Des connaissances propres au système de santé et à son organisation. 

Master 1
L’année de M1 permet d’approfondir les connaissances des étudiant.e.s sur des thèmes généraux en économie tout en leur apportant des enseignements plus spécialisés aussi bien théoriques (économétrie) qu’appliqués sur logiciels. La spécialisation du parcours repose sur deux cours d’économie de la santé. Tout au long de l'année, les étudiant.e.s travaillent à la réalisation d'un mémoire en lien avec l'économie de la santé qui mobilise des données existantes afin de conduire une analyse économique appliquée. 

Master 2
Le Master 2 Économie de la santé a pour objectif de former des experts du secteur de la santé (chargés d'études, statisticiens, chef de projet, chercheurs, cadres,…) capables de réaliser des études économiques quantitatives et dotés d'une excellente connaissance du système de santé et de ses évolutions récentes. Il a une double visée, professionnelle ou recherche, et peut être suivi en formation initiale (FI) ou en formation continue (FC). 

L'organisation de la formation a été définie par un groupe d'universitaires et de professionnels afin de satisfaire au mieux aux attentes des entreprises du domaine de l’économie de la Santé et de répondre aux exigences académiques d'une formation universitaire de ce niveau.
L'enseignement y est assuré à la fois par des universitaires réputés et des praticiens ; le mariage entre la théorie et la pratique, la connaissance et l'action, est ainsi une réalité quotidienne. De par sa nature transversale, il a semblé impératif  de créer un Comité Scientifique et Pédagogique (CSP). 

Le CSP est ainsi composé de membres de droit : 

 Thomas BARNAY (PU en sciences économiques), Yann VIDEAU (MCF en sciences économiques, Directeur du M2 Économie de la Santé), Isabelle Durand-Zaleski (PUPH en Médecine), François LEGENDRE (PU en sciences économiques), Sandrine JUIN (MCF en sciences économiques, Responsable du Master 1 économie appliquée – parcours 
économie de la santé), Emmanuel DUGUET (PU en sciences économiques), Sylvain CHAREYRON (MCF en sciences économiques), Clémence BUSSIERE (MCF en sciences économiques). Nouvel accordéon contenu

Experts disciplinaires :

Julia BONASTRE (économiste de la santé, IGR). 

Compétence(s) visée(s)

Master 1
> Compétences en économie générale
> Compréhension des comportements des acteurs du système de santé et des enjeux de l'économie de la santé
> Compétences élevées en économétrie et techniques quantitatives théoriques et appliquées (maîtrise du logiciel SAS notamment)
> Maîtrise des concepts de l'analyse économique et des techniques quantitatives pour traiter des problèmes économiques contemporains en lien avec l'économie de la santé.  
> Savoir réaliser des études simples dans le domaine de l'économie appliquée
> Développer une capacité d'analyse et un esprit de synthèse ainsi que des capacités rédactionnelles

Master 2
> Des compétences en économie générale et en économie de la santé
> Des compétences spécifiques en évaluation médico-économique
> Des compétences élevées en économétrie et techniques quantitatives (maîtrise des logiciels SAS, R et Python notamment)
> Développer une bonne connaissance des systèmes de santé et de leur organisation 
> Savoir réaliser des recherches dans le domaine de l'économie appliquée
> Savoir concevoir, piloter et réaliser des études micro et macro-économiques 
> Maîtriser les concepts de l'analyse économique et les techniques quantitatives avancées pour traiter des problèmes économiques contemporains liés aux réformes des systèmes de santé.
> Mesurer les impacts des réformes du système de santé. 

Poursuites d'études

La validation de la première année de Master du parcours Economie de la santé conduit de plein droit à la poursuite d’études au sein du M2 Economie de la santé.  

Le Master 2 est définitivement acquis lorsque sont validés les 4 Semestres d’enseignement. Le redoublement est admis d’office en cas d’échec au seul mémoire. Les étudiant (e)s seront alors autorisé (e)s à présenter et à soutenir leur mémoire avec ou sans accomplissement d’un nouveau stage selon l’avis du jury. L’autorisation de redoublement dans les U.E non validées est accordée ou non par le jury dans tous les autres cas. 

Débouchés professionnels

Les métiers visés sont nombreux et reposent sur des déclinaisons des postes de chargés d’étude, chefs de projet, chercheurs, cadres et experts du secteur de la santé. Les diplômé(e)s pourront devenir chargé(e)s d’étude auprès des agences ou institutions sanitaires (chef de projet à la Haute Autorité de Santé, chargé d’études à Santé Publique France, etc.), du Ministère de la Santé (à la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques – DREES), etc.

Compte tenu d’une forte déconcentration, les compétences économiques en termes de santé peuvent être mobilisées à différents niveaux. Le cas échéant, les diplômés pourront prétendre à des postes de chargés d’étude, cadres et experts de l'administration centrale et locale du système de santé (Caisses d’assurance maladie nationale et régionales : Caisse Nationale d'Assurance Maladie - CNAM, Caisse Centrale de la Mutualité Sociale Agricole - CCMSA) et dans les Agences Régionales de la Santé - ARS - ou bien encore à la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie - CNSA, etc. 

L’industrie pharmaceutique constitue aussi un important vivier d’emplois de chargés d’étude, cadres et experts de l'évaluation économique des produits et technologies de santé. La montée en charge dans le financement des dépenses de santé des financeurs privés va développer davantage des postes de chargés d’étude, cadres et experts dans le milieu des assurances, mutuelles et complémentaires santé.

Le métier de consultant est aussi envisageable dans un périmètre similaire aux emplois présentés ci-dessus.

Enfin, il est possible de viser un poste de chercheur en économie de la santé ou d’enseignant-chercheur ou choisissant de poursuivre en thèse de sciences économiques. Tous ces métiers sont représentés dans l’équipe pédagogique de M2 en particulier à travers le cours intitulé « cycle de conférences » où des acteurs du système de santé et des chercheurs interviendront. 
 

Environnement de recherche

Ce Master 2 est adossé à une équipe de recherche universitaires et une unité de recherche : 
1. Prioritairement : L’ERUDITE (Equipe sur l’Utilisation des Données Individuelles Temporelles en Economie), Equipe d’accueil n° 437, Direction Pr. Julie Lochard, UFR de sciences 
économiques et de gestion, UPE ; 
2. L’URC Eco - Unité de Recherche Clinique en économie de la santé d’Ile de France, rattachée à l’UFR de Médecine, Pôle de recherche et santé publique de Henri-Mondor – Albert 
Chenevier, Direction Pr. Isabelle Durand-Zaleski. 

L’ERUDITE (Equipe sur l’Utilisation des Données Individuelles Temporelles en Economie) est la principale équipe d’accueil associée à ce M2. Il s’agit d’une équipe d’accueil de doctorants agréée depuis 1991. Elle est membre co-fondateur de la Fédération de recherche du CNRS TEPP (Travail, Emploi et Politiques Publiques, FR n°3435). En janvier 2010, l’ERUDITE a vu son périmètre se modifier suite au regroupement avec l’équipe OEP (Organisation et Efficacité de la Production) de l’université Gustave Eiffel.
L'ERUDITE constitue aujourd’hui le seul laboratoire d’économie du PRES de l’Université Paris Est. L’économie de la santé et l’évaluation des politiques publiques de santé sont incluses dans l’Axe 1 « Santé et politiques sociales » de l’ERUDITE qui fait l’objet d’une structuration croissante depuis 3 ans. Les travaux en économie de la santé s’inscrivent dans le premier axe et sont réalisés autour de plusieurs grandes thématiques avec une très forte spécialisation sur le lien entre santé et travail mais aussi des travaux autour du vieillissement et de l’offre de soins. Dans ce cadre, les travaux menés s’intéressent notamment à trois enjeux majeurs de santé publique : le handicap, le cancer et la santé mentale. 

Statistiques

Le Master 2 économie de la santé en quelques chiffres:
> Une équipe pédagogique composée de 27 enseignants dont 13 professionnels
> 6ème du classement SMBG des meilleurs Masters (EDUNIVERSAL) en 2022 dans la catégorie "Droit, Economie et Management des Structures et Etablissements de Santé, Sociaux et Medico-Sociaux"
> Taux de sélection: ≈ 30% depuis la réforme des Masters
> Taux de réussite: 90%
Taux d’insertion professionnelle ≈ 90% (dont 60% en CDI)
> 62% des étudiants en emploi dans les 3 mois suivant l’obtention du diplôme, 87% dans les 6 mois (hors contexte Covid)
> Salaire brut moyen 1er emploi: ≈ 40 000 € (min: 21 500 €, max: 60 000 €) avec de fortes différences secteur public/privé

Organisation de la formation

Master 1

U.E.1 : Enseignements fondamentaux 1- 18 ECTS
ECUE 1 : Economie industrielle 30 h - 3 ECTS
ECUE 2 : Econométrie 2 30 h - 4 ECTS
ECUE 3 : Economie de l'incertitude 24 h - 3 ECTS
ECUE 4 : Economie de la santé 2 24 h - 5 ECTS
ECUE 5 : Anglais 20 h - 3 ECTS
U.E.2 : Enseignements spécialisés 1 - 12 ECTS
ECUE 1 : Séries temporelles / ou Logiciel R 30 h - 3 ECTS
ECUE 2 : Logiciel SAS 24 h - 3 ECTS
ECUE 3 : Python 24 h - 3 ECTS
ECUE4 : Economie publique et de la réglementation 24 h - 3 ECTS
U.E.3 : Enseignements fondamentaux 2 78 h - 17 ECTS
ECUE 1 : Economie de la santé 3  24 h - 5 ECTS
ECUE 2 : Analyse des données  24 h - 4 ECTS
ECUE 3 : Econométrie 3 - 30 h - 5 ECTS
ECUE 4 : Anglais 20 h -  3 ECTS
U.E.4 : Enseignements spécialisés 2 - 72 h - 7 ECTS
ECUE 1 : Sustainable Development 24 h - 4 ECTS
ECUE 2 : Initiation aux études et à la recherche 24 h - 3 ECTS
U.E. 5 : Projets personnel et professionnel 6 ECTS
ECUE 1 : Projet personnel 
ECUE 2 : Préparation au projet personnel
ECUE 3 : Stage professionnel (option facultative)

Formation 100% en présentiel qui repose sur des cours magistraux et des travaux dirigés à la fois théoriques et appliqués (sous logiciel) avec des modes d'évaluations variés : travaux individuels écrits et/ou oraux, examens sur table ou sous logiciel.
Tout au long de l'année de M1, les étudiant.e.s travaillent à la réalisation de leur mémoire (ECUE Projet personnel) en lien avec l'économie de la santé qui mobilise des données existantes afin de conduire une analyse économique appliquée.

Master 2

Maquette du parcours professionnel (384h)
UE1 Statistique et économétrie 72 h 6 ECTS
ECUE 1.1 Rappels d'économétrie 24 h - 2 ECTS
ECUE 1.2 Econométrie des données de panel 24 h - 2 ECTS
ECUE 1.3 Econométrie des variables qualitatives ou tronquées 24 h- 2 ECTS 
UE2 Fonctionnement du système de santé 48 h 4 ECTS
ECUE 2.1 Acteurs et enjeux économiques des politiques de santé 24 h - 2 ECTS
ECUE 2.2 Comparative Healthcare Systems 24 h - 2 ECTS 
UE3 Evaluation et mesure du système de santé 90 h - 7 ECTS
ECUE 3.1 Evaluation économique des stratégies médicales 24 h - 2 ECTS 
ECUE 3.2 Econométrie de l'évaluation d'impact 24 h - 2 ECTS
ECUE 3.3 Santé publique 24 h - 1 ECTS 
ECUE 3.4 Séminaire de méthodologie de recherche 18h - 2 ECTS 
UE4 Logiciels et systèmes d'information 90 h - 8 ECTS
ECUE 4.1 Introduction à SAS 24 h - 2 ECTS
ECUE 4.2 Ingénierie des données de santé 24 h - 2 ECTS 
ECUE 4.3 SAS avancé 24 h - 2 ECTS
ECUE 4.4 Introduction à R 18 h - 2 ECTS
UE5 Module professionnel 84 h - 6 ECTS
ECUE 5.1 Anglais scientifique 30 h - 2  ECTS
ECUE 5.2 Cycle de conférences 18 h - 1  ECTS
ECUE 5.3 Initiation à la recherche 24 h - 2  ECTS
ECUE 5.4 Séminaire de recherche de l'ERUDITE 12h - 1  ECTS
UE6 Stage et mémoire professionnel - 30 ECTS
Stage/Mémoire

Formation 100% en présentiel qui repose sur des cours magistraux à la fois théoriques et appliqués (sous logiciel) avec des modes d'évaluations variés: projets collectifs, travaux individuels écrits et/ou oraux.
2 parcours: professionnel ou recherche (384h de cours avec quelques aménagements)
En Master 2 Économie de la santé, les étudiant(e)s doivent réaliser un mémoire de fin d’études adossé à un stage de 6 mois entre le 1er avril et le 30 septembre.

Stage / Alternance

Afin de préparer au mieux les étudiant(e)s au monde du travail, une professionnalisation progressive est proposée. 

En Master 1 Économie appliquée - parcours économie de la santé, les étudiants doivent réaliser un mémoire de M1 en économie de la santé et peuvent effectuer un stage (en  France ou à l’étranger). 
En Master 2 Économie de la santé, les étudiants doivent réaliser un mémoire de fin d’études et un stage de 6 mois entre le 1er avril et le 30 septembre. Il permet de mettre en pratique les connaissances acquises, d’en mesurer le degré d’assimilation, de susciter la réflexion sur les pratiques professionnelles et les savoir-faire attendus par les entreprises. Le stage est conclu par la réalisation d'un mémoire de qualité professionnelle et dans le cas du parcours recherche doit prendre la forme d’un article scientifique. Il est soutenu à l'oral devant un jury comprenant au minimum le Maître de Stage, le tuteur universitaire et le responsable du M2. 

Modalités de contrôle des connaissances

Master 1
Les enseignements des E.C.U.E. font l’objet d’une évaluation dont les modalités sont précisées dans la maquette du diplôme (sous forme d’examen terminal et/ou de contrôle continu, écrit et/ou oral). Les épreuves terminales ont lieu à la fin du semestre durant lequel les enseignements ont été dispensés tandis que les épreuves de contrôle continu peuvent avoir lieu tout au long du semestre. Le mémoire (ECUE Projet personnel) fait l'objet d'un rendu écrit et d'une soutenance orale.

Master 2
Le contrôle des connaissances se fait, selon les ECUE, soit par contrôle continu, soit par examen terminal, soit par combinaison des deux. S'ajoute un mémoire de fin d'études soutenu à l'oral.

Conformément au Titre 3. Dispositions propres à la deuxième année de Master (M2) : 
Article 17. Acquisition des E.C.U.E. et U.E. en 2nde année de master (M2) 

La note d’une matière est soit celle de l’épreuve terminale, soit celle du contrôle continu, soit celle qui résulte de la moyenne pondérée des notes de l’épreuve terminale et de contrôle continu (dont la pondération est précisée dans la maquette de chaque diplôme), soit celle attribuée à l’issue de la réalisation d’un mémoire, d’un projet ou d’un stage. L’assiduité et la ponctualité sont des prérequis absolument indispensables à la validation de la matière.
Ainsi, la note de 0/20 sera automatiquement adressée aux étudiants absents à plus de 20 % des cours dans la matière en question.
Les matières sont définitivement acquises si la note attribuée est égale ou supérieure à 10/20.
L’acquisition d’une matière emporte l’acquisition des crédits européens correspondants. Les matières se compensent entre elles au sein des U.E. et sont validées si la note de l’U.E. est égale ou supérieure à 10/20. La validation par compensation d’une matière n’emporte pas l’acquisition des crédits européens. 
Les U.E. se compensent entre elles au sein d’un Semestre d’Enseignement à l’exception de l’U.E. 1 Statistique et économétrie, l’U.E 4 Logiciels et systèmes d'information et l’U.E 6 Stage et mémoire professionnel qui font l’objet d’une note « plancher » à 10/20.
L’acquisition d’une U.E. emporte l’acquisition des crédits européens correspondants. La validation par compensation d’une U.E. n’emporte pas l’acquisition des crédits européens. 

Nouvel accordéon titre
. Acquisition des Semestres d’Enseignement en 2nde année de master (M2) 
Nouvel accordéon titre

Les Semestres d’Enseignement du M2 ne se compensent pas et sont définitivement acquis si la moyenne des Semestres est égale ou supérieure à 10/20 sous réserve que les UE1, UE4 et UE6 soient validées avec une note supérieure ou égale à 10. L’acquisition d’un Semestre d’Enseignement emporte l’acquisition des crédits européens correspondants. 

Article 19. Seconde session en 2nde année de master (M2) 

Une seconde session d’examen est organisée en fin d’année, après la proclamation des résultats de la première session. L’étudiant choisit les U.E ou les matières non validées auxquelles il se présente à nouveau, en s’inscrivant obligatoirement auprès de la scolarité au cours de la semaine qui suit l’affichage des résultats de la première session. La note de la seconde session, lorsqu’elle est supérieure, se substitue à celle de la première session. Lorsque l’étudiant est défaillant à une matière à laquelle il s’est inscrit, la note de 0/20 lui est appliquée, sauf décision spéciale du jury. La note de la première session est automatiquement attribuée pour les UE ou les matières auxquelles l’étudiant ne s’est pas inscrit pour la seconde session. Les règles d’acquisition des ECUE et UE sont identiques à celles de la première session. 

Article 20. Acquisition du Master 

Le Master est définitivement acquis lorsque sont validés les 4 Semestres d’enseignement.

Article 21. Redoublement en 2nde année de master (M2) 

Le redoublement est admis d’office en cas d’échec au seul mémoire. Les étudiants seront alors autorisés à présenter et à soutenir leur mémoire avec ou sans accomplissement d’un nouveau stage selon l’avis du jury. L’autorisation de redoublement dans les U.E non validées est accordée ou non par le jury dans tous les autres cas.

Calendrier pédagogique

Master 1
Les cours du premier semestre sont dispensés de début septembre à fin novembre et les examens terminaux de ce semestre ont lieu mi-décembre.
Les cours du second semestre sont dispensés de début janvier à fin mars et les examens terminaux de ce semestre ont lieu courant avril. La soutenance du mémoire (ECUE Projet personnel) a lieu en mai. Les rattrapages (seconde session d'examens) se tiennent en juin.

Master 2
Les cours (évaluations incluses) sont dispensés de la première semaine de septembre à la dernière semaine de mars. Le stage de 6 mois débute ensuite. Les examens se déroulent au fil de l'eau (pas de périodes dédiées). 

Niveau(x) de recrutement

Bac + 3, Bac + 4

Modalités d'admission en formation initiale

Master 1
Niveau Bac +3 en sciences économiques, en sciences de gestion, en mathématiques appliquées
1. Sélection sur dossier en fonction du parcours académique et des éventuelles expériences professionnelles (stages, apprentissage,...)
2. Entretien de 30 minutes (15 minutes de présentation du candidat, 15 minutes de questions) afin d’apprécier la motivation et le projet professionnel des candidat.e.s.
Pour intégrer le Master, les candidat.e.s doivent impérativement fournir avant la rentrée une attestation de réussite au TOEIC « Listening and Reading » justifiant d’un score d’au moins 650 points (ou score équivalent à un autre test officiel d’anglais, évalué au cas par cas). 

Master 2
Cette 2nde année du Master est naturellement alimentée par la 1ère année du Master. En M2, les recrutements extérieurs se font en deux temps : 
1. Sélection d’étudiants admissibles sur la base de l’étude de leur dossier académique (parcours et notes) et de leurs expériences (stages, apprentissage, année de césure, 
séjours d’étude à l’étranger…) ; 
2. Entretien avec les étudiants admissibles afin d’apprécier leur motivation et leur projet professionnel. 

Modalités d'admission en formation continue

Master 1
Niveau Bac +3 en sciences économiques, en sciences de gestion, en mathématiques appliquées
1. Sélection sur dossier en fonction du parcours académique et des éventuelles expériences professionnelles (stages, apprentissage,...)
2. Entretien de 30 minutes (15 minutes de présentation du candidat, 15 minutes de questions) afin d’apprécier la motivation et le projet professionnel des candidat.e.s.
Pour intégrer le Master, les candidat.e.s doivent impérativement fournir avant la rentrée une attestation de réussite au TOEIC « Listening and Reading » justifiant d’un score d’au moins 650 points (ou score équivalent à un autre test officiel d’anglais, évalué au cas par cas).
> Volume horaire en présentiel 460 h en parcours Economie de la santé - Tarif : 6700 € 

Master 2
1. Sélection sur dossier en fonction du parcours académique et des éventuelles expériences professionnelles (stages, apprentissage,...)
2. Entretien de 30 minutes (15 minutes de présentation du candidat, 15 minutes de questions) afin d’apprécier la motivation et le projet professionnel des candidats.
Volume horaire en présentiel 384 h - Stage en entreprise 924 h - Tarif : 6700 € 

Modalités d'admission en formation par alternance

La formation n'est pas ouverte à l'alternance à l'heure actuelle. 

VAE

Quels que soient votre âge, votre nationalité, votre statut, vous pouvez prétendre à la VAE si vous justifiez d'une expérience professionnelle et/ou personnelle d'au moins un an en lien direct avec ce diplôme.

Candidature

Les recrutements se font en deux temps à chaque année du Master (hors étudiant ayant validé le M1) :
1. Sélection sur dossier
2. Entretien de 30 minutes (15 minutes de présentation du candidat, 15 minutes de questions)

Période de candidatures: de début mars à fin juin (2 sessions d'auditions)
Délais d'accès estimée : 6 mois
Modalités de candidature : e-candidat  + études en France

Pour plus d’informations, contactez la scolarité du diplôme : Master 1 ; Master 2

Partenariats

Les étudiant(e)s pourront bénéficier du réseau de partenaires du M2 Économie de la santé leur permettant de réaliser des stages dans le secteur de la santé : 

> Caisses, Agences sanitaires, Services du Ministère: Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CNAM), Caisse Centrale de la Mutualité Sociale Agricole (CCMSA), Haute Autorité de Santé (HAS), Agences Régionale de Santé (ARS) Ile-de-France et Océan Indien, Ministère des Solidarités et de la Santé (DREES)... 
> Centres de recherche/associations : URC-Eco Ile de France, IRDES, Institut Gustave Roussy (IGR), Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM), University of Aberdeen (HERU), ONUSIDA, etc. 
> Laboratoires pharmaceutiques : Sanofi-France, Ipsen, Roche France, Bristol-Myers Squibb (BMS) France, etc. 
> Cabinet de consultants : IQVIA France, Creativ-Ceutical, REES France, St[è]ve Consultants, Ph-Expertise, etc. 
> Mutuelles, assureurs : MGEN, Mutualité française, etc. 

Responsable(s)

Master 1, Parcours Économie de la Santé (M1 EMS)
Sandrine Juin

Master 2, Parcours Économie de la Santé (M2 EMS)
Yann Videau

Scolarité

Bureau 06
Campus Mail des mèches
RDC - Bâtiment d’économie
Route de Choisy
94010 Créteil
Tél : 01 41 78  46 20

Master 1, Parcours Économie de la Santé (M1 EMS)
Stéphane Reggane

m1-ea@u-pec.fr

Master 2, Parcours Économie de la Santé (M2 EMS)
Stéphane Reggane
m2-ecosante@u-pec.fr

Bureau 05 :  Formation continue 
Marie-Flore Berthomieu
Campus Mail des mèches
RDC - Bâtiment d’économie
Route de Choisy
94010 Créteil
Tél : 01 41 78 46 11 
fc-fseg@u-pec.fr
fc-depeco@u-pec.fr
Formulaire en ligne