En librairie le 27 mai : "Organisons l'alternative !", Pratiques de gestion pour une transition écologique et sociale

Publié le 4 mai 2021

La Faculté de sciences économiques et de gestion est fière d’annoncer la parution de cet ouvrage coordonné par Amina Béji-Bécheur, professeure à l’IAE Gustave Eiffel et directrice adjointe de l’Institut de recherche en gestion (IRG) des universités Paris-Est Créteil et Gustave Eiffel, Bénédicte Vidaillet, Professeur à l’IAE Gustave Eiffel et chercheuse à l’IRG, et Fabien Hildwein maître de conférences en sciences de gestion au CEPN (Centre d’économie de l’Université Paris Nord).

null

4e de couverture

Éditions EMS Management et Sociétés - 2021 - 240 pages
Soucieuses de contribuer à une société plus démocratique et écologique, un nombre grandissant d’organisations repensent le travail, la coopération, la consommation et leurs actes concrets de gestion. Elles expérimentent, renouvellent nos imaginaires politiques et ouvrent de nouvelles voies, plus désirables.
Penser l’organisation alternative ne suffit pas : l’intention se confronte vite aux réalités concrètes. Comment organiser l’alternative ? Comment matérialiser l’idée d’une entreprise sociale et inclusive dans les outils et les actes de gestion concrets ? Comment s’assurer que les pratiques de l’organisation demeurent fidèles au projet initial de démocratie, d’égalité, d’émancipation ou d’intérêt général ? Quels sont les changements institutionnels et structurels nécessaires pour que les pratiques évoluent ?
C’est à ces questions que répond cet ouvrage, qui entre dans le concret, dans la « cuisine » de la gestion des organisations alternatives.
Les textes présentés sont accessibles à un large public : aux citoyens engagés dans la transformation de nos sociétés, qui y puiseront inspiration et réflexion ; aux enseignants voulant montrer l’intérêt et la diversité des organisations alternatives à travers des cas approfondis ; et aux chercheurs et étudiants en gestion, en sciences des organisations, en économie et en sciences sociales plus généralement, qui y trouveront des descriptions précises d’organisations alternatives. Les cas présentés empruntent à des champs très divers : banques, mutuelles d’assurance et de santé, cabinet comptable, supermarché coopératif, espaces de coworking, coopératives, plateformes digitales, lanceurs d’alerte, recherches participatives, secteur de la santé mentale, des énergies renouvelables, etc.

Contributions 

Cet ouvrage comprend les contributions de Faten Ben Slimane, Audrey Bonnemaizon, Youcef Bousalham, Julienne Brabet, Pascale Château Terrisse, François Deltour, Emmanuelle Dubocage, Hajar El Karmouni, Ingrid Fasshauer, Valérie Fournier, Benjamin Fragny, Pierre-Benoît Joly, Évelyne F. Lhoste, Marion Maignan, Valérie Pallas, Alix Poels, Évelyne Rousselet, Lucy Taksa, Julie Tixier, Corinne Vercher-Chaptal et Cathy Zadra-Veil.